mardi 21 décembre 2010

La Création artistique stricto sensus

Si la création artistique est «un travail créateur libéré de la contrainte utilitaire, un jeu libre des facultés» il n'y faut pas voire dans cette même création une hiérarchie qui par définition «classerait» et donc contraindrait... L’Art ne supportant pas les contraintes deviendrait un plagi...at, une vulgaire copie, au mieux un aménagement du réel suivant certaines règles régissant une « pseudo création ». Aussi, partant de préceptes aussi simples, Collect'Arts considère qu'il n'y a pas plus de classification en Art qu'il n'y en a au niveau de l’appellation des artistes. L'artiste amateur est donc l'égal de d'artiste professionnel lorsqu'on se place stricto sensus au niveau de l'écriture de son œuvre de la conception de la réalisation de cette dernière. La maïeutique artistique pousse donc chaque artiste à une introspection intérieure et à une analyse personnelle du sujet à traiter et de la manière de le matérialiser. D'où l'idée pour l'équipe de Collect'Arts que l' Artiste amateur n'en est pas moins Artiste s'il va au bout de son besoin de créer de son cheminement artistique en quelques mots : « s'il se réalise au travers de ces œuvres ». Dès lors seul la carte officielle d'Artiste le différencierait des autres créateurs reconnus par les circuits officiels. Mais l'amateur d'Art doit-il se poser ce type de questions devant une création si cette dernière l'interpelle, le remue, lui parle ? Certes non s'il est un vrai amateur ne recherchant que le plaisir, l' intérêt esthétique que procure une œuvre d'art et non pas la plus-value qu'elle pourrait lui procurer. L'Art se dénature s'il est simplement objet de placement, il doit rester un objet de plaisir aussi bien pour le créateur que pour le spectateur.... Une conception qui semble être bien utopiste en ce monde de profit immédiat et de spéculation outrancière. Mais l'Art n’invite-il pas à la Rêverie ,à la Contemplation à l' Exaltation de l'Esprit ?

En conclusion ne perdons pas de vue ce que disait Picasso 

 

« Une œuvre n'existe que si elle est regardée »... Ouvrez donc l’œil et le bon pour profiter des plaisirs extraordinaires que vous offrirons vos prochaines ballades culturelles et faire vivre du même coup ces œuvres espiègles qui ne demandent qu'à être déshabillées du regard .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pages